LES VICES-CACHÉS

Vous êtes victime de vices cachés ou votre inspecteur en bâtiment a détecté la présence de vices qui n’a pu ou ne pouvait être découvert par une inspection sommaire préachat. Vous avez droit à la garantie de qualité du vendeur prévu au Code civil du Québec.

La première étape à franchir est l’envoi à votre vendeur, d’un avis de dénonciation des vices cachés et mise en demeure de visiter les lieux pour constater les vices cachés et de procéder sans délai aux réparations nécessaires, en vertu de l’article 1739 du Code civil du Québec.

Nous avons l’expertise requise pour vous représenter dans le cadre de votre dossier de vices cachés de l’avis de dénonciation au recours devant le tribunal compétent. Prenez rendez-vous avec un avocat de notre cabinet-conseil de Sherbrooke.

Vos droits préservés par l’avis de dénonciation, une méthode alternative de résolution de conflit pourrait être envisagée afin de réduire et d’éviter aux parties le long processus coûteux devant les tribunaux par la médiation. Voyez notre rubrique sur la médiation civile et commerciale ou prenez contacter l’avocat médiateur de notre cabinet pour de plus amples renseignements.

Saviez-vous que...

La Loi anti-poluriel

Saviez-vous que le 1er juillet 2014, le Canada mettait en vigueur sa loi canadienne sur les pourriels et les autres menaces électroniques. Si cette loi vous concerne, vous trouverez certainement plusieurs informations pertinentes sur le site du gouvernement du Canada afin de prendre des décisions éclairées. Un juriste de notre cabinet peut également vous aider dans l’interprétation de cette loi et de son application sur les entreprises.

Lire la suite > Consultez les archives ! >